vendredi 10 décembre 2010

Embrasser le ciel immense, encore.

Peut-être que savourer une soirée à deux au coin du feu, devant un bon film et après un repas préparé ensemble, ou une ballade côte à côte dans le crissement des feuilles mortes ou le craquement de la neige, voire me réjouir d'un appel, lui choisir un cadeau, composer son numéro, effleurer son visage d'un doigt, discuter vaillamment d'un sujet sur lequel nous ne sommes pas d'accord, peut-être que toutes ces choses et d'autres encore, vécues à deux, pourraient me faire supporter plus avant ces heures où il me semble que ma source se... [Lire la suite]
Posté par acas à 23:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 7 décembre 2010

anecdote moins drôle....

Cet aprem il a fallu que je sorte. Je prends mon courage à quatre mains, je m'habille, le coeur au bord des lèvres. Je parque ma voiture, je vais à la poste, saigne mon compte en banque. Et les larmes au yeux en voyant ce qui me reste pour les cadeaux de Noël de mes enfants, en sachant ce que leur père me doit, je me fais accoster par un homme qui vend des stylos pour Médecins sans Frontière. Il fait son speech pour Haïti. Je l'arrête net, lui disant en souriant, gênée, que je n'ai pas un penny. Et il me sort la phrase qui tue, enfin... [Lire la suite]
Posté par acas à 18:28 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 7 décembre 2010

ben "m....de"!

Ca y est! Ce matin, je me suis levée. Comme tous les matins..... Sauf que ma fille a 40 de fièvre. Le grand a vomi toute la nuit. Je suis glauque de mal à la tête et de médics. Somme toute, rien de très extraordinaire dans la vie d'une femme de moins de, allez, 41 ans et un mois? En temps normal, j'aurais mis des médicaments dans le sac pour que la nounou soigne mes chérubins et je serais partie bosser, sûre que tout serait bien allé pour eux, chouchoutés pis tout pis tout... Pas ce matin. J'ai trop mal à l'âme, à la tête et au... [Lire la suite]
Posté par acas à 07:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 6 décembre 2010

apprentissage de mère.....

Un matin, au lever du jour, quand la journée ne battait pas encore de son vrai rythme, j'ai pris le temps d'arrêter ma voiture au bord de la route. J'ai regardé le ciel, changeant du gris au rouge, puis du violet au bleu, écouté les premiers oiseaux et frémi dans la fraîcheur du jour. Dans le creux, juste là, en bas, se levait la mer de brouillard et ses volutes se perdaient dans les nuages, tant et si bien qu'on ne savait plus trop qui faisait quoi. L'air humide dégageait l'odeur de la terre qui se réveille et de l'herbe pleine de... [Lire la suite]
Posté par acas à 21:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 6 décembre 2010

karma ou pas?

Quand on a la rancoeur chevillée au coeur, le mal-être cloué au corps et la nausée à force d'avoir pleuré, comment ne pas en vouloir à la chair de sa chair, comment continuer? Faire à manger, écouter ses histoires de clown, jouer, nettoyer ses affaires, et faire son job de mère? J'ai les bras coupés d'inutilisme. J'ai mal au coeur de sa hargne, mais lui continue et lance des piques de haine sans arrêt. Et je me bats, encore et toujours pour ne pas entendre son père à travers ses mots, pour ne pas entendre mon père à travers mes maux. ... [Lire la suite]
Posté par acas à 18:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 5 décembre 2010

larmes de crocodile

Il avait le regard droit des mauvais jours. L'insolence fatale de ses dix ans. Le verbe mordant. Le geste sûr de son intransigeance. Il est rentré, m'a juste saluée, est allé prendre sa douche. Comme chaque fois qu'il passe la journée avec son père. J'ai reçu son indifférence comme un coup de poignard. Sa hargne comme le froid de la mort au fond de mon coeur. Son envie de dormir chez son père comme une trahison. Chez lui, ils font ce qu'ils veulent, ils vont au lit quand ils veulent, ils mangent ce qu'ils veulent, ils n'ont ni... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 5 décembre 2010

l'hiver aussi....

  Arnacher ses pieds dans des chaussures étanches, mettre la combi d'hiver, gants, bonnet, écharpe, marcher comme si on avait pris des cours avec Bibendum et s'éclater dans la neige. Whaou! Monter, descendre en  bob, se prendre des dos et rire tant et plus que la neige vous rentre dans les yeux et la bouche, faisant subir à vos dents le choc thermique du siècle. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment mes enfants, ayant passé de l'état normal, rose-rougissant à celui exsangue-bleuissant, peuvent encore trouver du... [Lire la suite]
Posté par acas à 11:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]