jeudi 30 juin 2011

La reconnaissance

La reconnaissance. Qu'est ce dont que ce machin? Un sentiment diffus qu'on tentait d'expliquer à des classes d'enfants ensabotés dont les doigts maculés d'encre noire et les tabliers bleus donnaient à la volée de midi un aspect asexué? La reconnaissance.... Celle qu'on dit du ventre et qui en vrai n'est rien apparemment que ce que l'on crée dans l'éducation? La reconnaissance....  La reconnaissance? C'est savoir humblement dire merci quand quelqu'un vous ramasse au bord du chemin et vous guide pas à pas pour quelques mètres en... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 22:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 30 juin 2011

l'invit'

Les arrivées s'égrènent au fil du battement de la porte vitrée du restaurant où tous les profs de l'école ont rendez-vous. Les dos font place à des visages joyeux et les yeux pétillent, tout au bonheur de ces ultimes retrouvailles avant les vacances. Chacun y va des vannes éculées tout au long de l'année qui font rire encore malgré tout. Ils racontent ces anecdotes répétées cent fois: il faut faire moisson des sourires, des embrassades et de l'amitié, privés qu'ils en seront pendant plusieurs semaines. Quelques discours vont fait... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 18:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 29 juin 2011

bye bye

Chacun s'était mis sur son 31 pour ces dernières heures à partager. Les sourires affichés avaient sur certains l'image de la victoire, sur d'autres un arrière goût d'amertume. J'étais de ceux-là. Assise sur ma chaise j'ai dégusté les prestations parce qu'elles étaient l'oeuvre de ceux que j'avais couvé de mon regard pendant un an, enfants comme adultes. Le reste ne comptait presque plus. Quand tout a été fini, j'ai serré contre moi la liane du spectacle en lui disant combien elle pouvait être fière de son travail et combien je... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 15:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 27 juin 2011

les lettres

Ca y est. Je l'ai enfin écrite cette fameuse lettre. Je l'ai écrite, et nous avons repris chaque phrase l'une après l'autre, cherchant l'expression qui traçait parfaitement ma pensée. En passant à la poste ce matin, j'ai fait confiance à la vie, à ceux qui me disent que mes mots sont ma force et que je sais les manier. Pour la seconde fois, j'y ai cru et les ai aiguisés comme un couteau. Enfin, j'ai essayé.  Demain, il me faudra affronter les regards, les questions, les au-revoir et savoir raison garder. Saurai-je trouver ma... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 26 juin 2011

fermeture hebdomadaire

Fermé pour cause d'inventaire  
Posté par Anne Clostelli à 23:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 25 juin 2011

Ciao, Bella...

Elle m'a téléphoné hier en s'excusant parce qu'elle me dérangeait encore. Son ampoule de cuisine avait sauté pour la nième fois. "Vous savez, je n'ose plus grimper, et puis je ne sais jamais les changer, ces poires!" J'ai sonné. Elle m'a crié d'entrer alors que d'habitude j'entends toujours son pas de souris sur le tapis du couloir. Et puis, il manquait l'odeur du café. Je l'ai regardée en scrutant son visage un peu plus pâle.  "Sûr que ça va, Signora?"  "Ca va! Les années se chargent de me faire sentir la fatigue. Il a... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 18:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 25 juin 2011

Ils ne rendent pas compte

Quel est cet avenir que je redoute? Pourquoi faut-il qu'il soit attaché à un morceau de papier filigrané où ne figure pas mon nom? Pourquoi faut-il que toutes mes compétences soient focalisées sur ce diplôme que je n'ai pas? Mais quand j'abats ma besogne et que j'assure comme les autres, personne ne se demande si j'ai trouvé ma passion et l'amour de ce métier ailleurs que dans le filigrane du diplôme HEP qui n'est pas dans un cadre au dessus de mon canapé.  Ils ne voient pas mes yeux quand je les regarde, sur scène, au moment où... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 11:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 24 juin 2011

Trop tard?

Il lui a pris la main: elle n'a même pas souri. Il a juste voulu mais elle avait déjà vendu son âme ailleurs. Il lui a pris la main. Elle n'a même plus souri. Quand leurs yeux ont croisé le fer, le feu n'était plus couleur étincelle. Ils n'avaient plus d'histoire et désormais, désormais rien n'était plus à raconter. Il n'a pas souri non plus: son âme à lui, avait un goût d'inachevé et son coeur battait à l'envers depuis tellement longtemps.  Suspendus au temps, tous les deux avaient attendus que la vie les guérissent du mal... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 21:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 24 juin 2011

Livret de famille

....par C.-F. Ramuz ( je reste tellement émue par ce texte. Je vous le fais partager....) Viens te mettre à côté de moi, sur le banc, devant la maison, femme, il va y avoir 40 ans qu’on est ensemble. Ce soir, et puisqu’il fait si beau, et c’est aussi le soir de notre vie, tu as bien mérité, vois-tu, un petit moment de repos. Voilà que les enfants à cette heure sont casés et s’en sont allés par le monde, et de nouveau on n’est rien que les deux, comme quand on a commencé. Femme, tu te souviens, on avait rien pour commencer, tout... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 20 juin 2011

noire

Elle a couru vers moi et j'ai reçu sa chaleur. Elle a enrobé mes heures de sa compréhension et sa source de douceur a été inépuisable. Elle a pris mon temps dans ses mains et l'a caressé pour qu'il retrouve son calme comme un oiseau qui assomme son corps contre la vitre qu'il n'a pas perçue. J'ai tenté d'écouter; elle y est parvenue. Sa capacité d'écoute fait concurrence au FBI et à la STASI réunies.  J'ai tenté de comprendre; elle y est parvenue. Elle garde le cap quoi qu'il advienne: elle a été livrée avec GPS intégré... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 13:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]