3890317Ils avaient réunis le soleil et la pluie tout là-haut sous les nuages, là où les aigles dansent leur ballet sauvage et où les biches s'éblouissent dans la lueur des phares. Ils avaient le même regard bleu d'eau et les mêmes mains nouées qui s'accrochent les unes aux autres. Ils m'ont mis le coeur au chaud et le reste en vacances. J'ai mis quelques heures à oublier la ville, le stress et la fatigue, à colmater par des mains amies ce mal de tête qui terrassait mes rires.

Puis j'ai goûté au soleil chaud et doux à la fois, aux odeurs de pluie qui rend la terre si odorante qu'on a presque envie d'y enfouir son sang, au silence trahi de temps en temps par un insecte ou un brin d'herbe qui tremble, par un souffle d'air un peu plus vif. 

J'ai dégusté le matin ensoleillé et les rires échangés sur un banc, les accueils chaleureux comme si j'étais des leurs, les visages dont les yeux sourient avant le reste. 

J'ai partagé les déconnades, les orages, les embrassades, les secrets et les stupeurs. J'ai pris, bu jusqu'à la lie ce suc de bonheur, tout là-haut sous les nuages...