mercredi 20 juillet 2011

yesterday

Une heure du matin. La nuit sera courte, je le pressentais bien avant. Mille mots s'affrontent au bout de mes doigts sans vraiment contenter mes yeux et j'efface impitoyablement les lignes les unes après les autres. J'attends l'étincelle qui brûlera ma veille et permettra à ma journée de trouver sa fin. Impossible de cerner l'émotion qui tue ma raison et me tient clouée dans mon canapé.  Puis soudain quelques mots jouent à cache-cache autour du clavier, portés par les images de ma journée. Il suffit que je les appelle pour... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 01:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]