dimanche 3 avril 2011

Ils ne sont pas venus.

Ce soir, je montais ma rue à pied. Cela ne m'arrive pas souvent. Je dois avouer que je suis assez dépendante de ma voiture et ma rue est assez en pente pour persuader la piétonne que je ne suis pas de la gravir en voiture.... Là, je profitais de ma solitude et du renouveau des odeurs printanières quand j'ai entendu un cri d'enfant. Des loulous il y en a beaucoup dans ma rue. Des petits, des grands, des nuées d'enfants qui s'égaient à la sortie des écoles et qui se précipitent au centre sportif dès que le temps s'y prête. Mais ce... [Lire la suite]
Posté par acas à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 3 avril 2011

mensonges

Je me laisse souvent porter par une musique, une chanson que j'écoute en boucle et qui imprime en moi quelques traces qui ouvrent la porte aux mots. C'est alors que ma sensibilité s'exacerbe et que je reste dans cet état quelques heures, bien après que j'aie posté ce que j'avais à dire. Bien souvent ce sont des journées jalonnées de cadeaux de vie, d'émotions fortes et d'échanges vrais. Des frissons qui prennent le coeur, qui étreignent, qui ouvrent à l'autre et poussent à oublier qu'on a mal au petit orteil gauche. Quand la nuit... [Lire la suite]
Posté par acas à 10:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 2 avril 2011

tout simplement

Qu'est ce qui pousse un être humain à avoir si peur de ses semblables qu'il ne se livre pas? Comment ne  pas vraiment oser dire à quelqu'un qu'on a peur, qu'on a besoin, essentiellement, de quelque chose, pourquoi se planquer derrière un rire et fermer son regard pour ne pas qu'on trouve à travers lui le chemin de l'âme? Moi j'y lis tant de raisons.... la fragilité surtout. De celle qu'on ne montre pas. De celle qui attendrit pourtant. Je ne sais pas en vrai si le tableau est peint avec les bonnes couleurs. J'imagine. C'est... [Lire la suite]
Posté par acas à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 avril 2011

le facteur du samedi.

Ce matin j'ai reçu le facteur. Il a sonné deux fois comme dans le film. Je lui ai ouvert en plaisantant genre: "désolée pour la robe de  soirée et le maquillage... pas eu le temps!" Il est gentil mon facteur du samedi. Je ne le vois pas souvent. Il ne sonne pas souvent. Mais là, il me livrait un express. Je ne reçois jamais d'express. Les seuls express que je connais sont ceux que je bois vite fait le matin chez Nicole. Quand il sonne le samedi, le facteur, c'est souvent pour une catastrophe. Là, pas. J'ai signé, salué et j'ai... [Lire la suite]
Posté par acas à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 mars 2011

I've got the blues

De temps en temps 650 ça pèse lourd.....
Posté par acas à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 mars 2011

dégoûtée

Comment appelle-t-on, dites-moi, quelqu'un qui devant vous joue la discrétion et la compréhension et qui quand les enfants que vous avez en commun sont seuls avec lui, les cuisine pour connaître ce qu'il n'a même pas pris la peine de vous demander? Juste pour faire des histoires. Car, entre nous, ces questions qu'il n'a pas posées, vous y auriez répondu s'il avait pris le temps de les mettre à plat.  Comment appelle-t-on cette même personne qui retourne alors la situation en disant que vous faites des secrets et que vous ne... [Lire la suite]
Posté par acas à 16:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 28 mars 2011

choisir mes mots

Choisir ses mots comme si c'était les derniers. A chaque fois recommencer la page et recréer un univers. Arriver à traduire ce qui vit au fond de moi et vous entendre dire que vous retrouvez vos vies, vos sentiments, vos soleils et vos pluies. Mais douter à chaque fois. Et quand certains me dizent qu'ils me découvrent à travers mes mots, comment voulez-vous que je me ne détourne pas le front cuisant l'air de rien, le regard qui s'enfuit? Parce qu'en vrai, c'est bien facile derrière mon écran... Déjà juste lire à haute voix à une... [Lire la suite]
Posté par acas à 15:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]