dimanche 17 avril 2011

le mieux est le bien de quelqu'un.....

La maison est vide sans leurs cris. Quand ils sont là, ils font trembler les murs et ce soir leur absence est si froide que le feu qui crépite dans le poêle ne réchauffe pas mon âme. Le parfum du produit de douche du grand plane dans les pièces du haut et je viens de marcher sur une pièce d'un puzzle abandonnée par deux petites mains blanchies de craie. Je ris de leurs bêtises quand ma tolérance est au top, et je crie sur leur petits travers quand ma fatigue me perd dans des méandres de volonté. C'est toujours trop tard que je sais... [Lire la suite]
Posté par acas à 20:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 16 avril 2011

ils ont crié mon nom.....

Elles sont là. Enfin.... Les vacances. Et je suis anéantie de fatigue. C'est anormal je trouve.  Et ce matin m'a trouvée avec une crise de migraine comme je les connaissais autrefois. Une de celle qui me laisse "morne plaine" où toute ma volonté ne sert à rien, et où ma raison prend le dessus. Je laisse ma voiture sagement à sa place, et mon corps dans son lit. Il ne sert à plus rien. Tout me retient à cette douleur intransigeante qui lutte pour faire sa place.  Mais en vrai, pourquoi faut-il toujours que je reste punie au... [Lire la suite]
Posté par acas à 14:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 13 avril 2011

attendre

La distance me tue. Les heures non partagées s'immiscent dans mon coeur et je ne suis que dans l'attente. Celle de sa voix, des accents de sa bienveillance, des jeux de son humour, des jeux de son amour. Je ne suis que tendue dans l'attente de nos rendez-vous. Tout n'est qu'insignifiance en regard de ces heures brillantes de lumière que nous partageons. Et quand enfin mes secondes s'illuminent, elles me semblent si courtes qu'un éclair d'orage paraît durer l'éternité.  Lui là-bas et moi ici...  je n'avance en rien... [Lire la suite]
Posté par acas à 10:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 11 avril 2011

stand by...

Quatre jours. Quatre jours de tréfonds d'énergie à vivre comme si de rien n'était, avec ce martel qui me tue la tête. Je ne sais plus quoi faire. J'ai pris mes doses de médics. J'ai vomi ma peine, j'ai mal à la tête....  La vie tourne autour de moi. Il faut faire à manger, supporter l'odeur de la bouffe qui dégoûte, il faut faire les lessives, il faut être gentille avec les enfants, leur répondre avec douceur, parler gentiment aux copines, il faut répondre au téléphone, il faut supporter cette tête lourde qui ne voudrait que se... [Lire la suite]
Posté par acas à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]