dimanche 24 juillet 2011

l'autre histoire de la petite graine

Ma vie ne me ressemble pas.... ou plutôt elle ne me ressemblait pas.... Et voilà que les choses s'ouvrent. Moi qui n'ai jamais, JAMAIS jeté un habit, j'ai viré deux sacs poubelles de vêtements à donner, j'ai acheté des fringues qui me ressemblent et en couleur, j'ai rouspété à un "lapin" à très longues oreilles, j'ai posé des limites, j'ai enfin osé prendre des dispositions, je pose mon véto (et pas celui des octodons, dont!) quand je ne suis pas d'accord, je rouscaille quand ça ne va pas. JE VIS. Bon, c'est pas encore tout à fait ça,... [Lire la suite]
Posté par acas à 09:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 23 juillet 2011

the end

Et soudain la page du livre se termine par un point. On recommence la ligne suivante sur un autre feuillet, avec une majuscule, et on ne décèle pas la souffrance dans le sillon central. On passe d'un côté à l'autre en faisant fi des mots, des motifs, du moral et de la morale. Quand le livre se refermera, ce ne seront que quelques jolies lignes qu'on pourra relire quand bon semblera.  Mais quelles traces ces jolies lignes vont-elles laisser dans nos vies respectives? Quels seront les sentiments qui les enroberont? Quel sera son... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 20 juillet 2011

yesterday

Une heure du matin. La nuit sera courte, je le pressentais bien avant. Mille mots s'affrontent au bout de mes doigts sans vraiment contenter mes yeux et j'efface impitoyablement les lignes les unes après les autres. J'attends l'étincelle qui brûlera ma veille et permettra à ma journée de trouver sa fin. Impossible de cerner l'émotion qui tue ma raison et me tient clouée dans mon canapé.  Puis soudain quelques mots jouent à cache-cache autour du clavier, portés par les images de ma journée. Il suffit que je les appelle pour... [Lire la suite]
Posté par acas à 01:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 18 juillet 2011

paf!

Il faut. Il faudrait. Je dois, je devrais, j'aurais tellement dû.... Vivre avec ces manques et ne pas se retourner. Ou se retourner et ne pas réparer. Ou se retourner et réparer, quand c'est encore possible. Il reste encore la possibilité de ne pas faire d'erreurs. Ne pas passer à côté, ni des gens ni des choses. Et VIVRE. Sans stand by, les bras grands ouverts. Tant de gens restent fermés, obtus, claquemurés dans leurs certitudes, dans leurs aveuglements. Ils ne voient pas le soleil que leurs nuages ont ombré de gris et que leur... [Lire la suite]
Posté par acas à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]