samedi 3 septembre 2011

fenêtre sur cour

J'ai tiré les rideaux après avoir fermé ces fenêtres qui n'avaient pas aéré mes souvenirs, poussé encore quelques portes et visité comme si c'était la première fois ces pièces où ne résonnaient plus que mes pas. J'ai respiré les odeurs de peinture fraîche qui n'arrivent malgré tout, encore pas à masquer celles de mon enfance. Je me revois courant dans le couloir, posant pour des photos ou, ailleurs, soignant le corps meurtri de celle qui m'a tant donné, par-delà même son absence. Je me remémore ces matins cacao et tartines, avec ce... [Lire la suite]
Posté par acas à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 2 septembre 2011

le rapace et le colibri

Comment fait-on quand on arrive au bout du bout et qu'aucune possibilité de solution n'existe plus? Quand, à bout d'arguments, de trouvailles et d'idées, on touche l'insondable sentiment d'avoir tout fait et que plus rien ne reste à faire? Comment juguler alors cette sensation éperdue de vide insondable qui assaille l'être entier et qui menace d'exploser l'âme et le coeur? Il n'y a plus rien à faire. Je suis au bout  de mes possibilités. Dieu m'est témoin que j'ai tout tenté. Comment agirons-nous à l'avenir? Quelles décisions... [Lire la suite]
Posté par acas à 20:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 2 septembre 2011

sérénité

Si le matin qui brille était rempli de rires et de joies, si mes questions se trouvaient dans les bonnes réponses, si, au fond elles n'avaient plus lieu d'être et si mes promesses avaient toujours le goût de ma vérité, si encore mes choix connaissaient l'idée même du juste, si tout cela se conjuguait dans mon présent, alors je serais sereine. Ni heureuse, ni comblée. Juste sereine.
Posté par acas à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 septembre 2011

Avoir le coeur qui bat de désillusions. Chercher réconfort et raison chez ceux-qui-savent. Se remettre en question et lutter sans discontinuer. Chuter et se relever, encore et toujours, avec le sourire qui plus est, et ne jamais baisser les bras. Mal manger, mal dormir, mal aimer et mal caresser. Chercher ce qui ne vient jamais et ne plus rien en attendre. Voici mon quotidien. Pourquoi dois-je moi, toujours moi, remettre en question ma raison et penser que j'ai fait faux-pas sur faux-pas,  croire que je porte le poids de... [Lire la suite]
Posté par acas à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 31 août 2011

chagrins...

Voilà. C'est fait. Crûment et sans illusions. Je l'ai vu dix minutes parce que son aprem s'est partagée entre foot et copains. Puis il est monté dans ma voiture et s'est mis à crier son désaccord, à frapper sa soeur, à dire des gros mots. J'ai opposé mon véto et  tout est parti très vite en sucette. J'ai voulu punir. Il m'a envoyée bouler. J'ai dit:"Si tu ne te plies pas à mes règles de vie, tu t'en vas." Il est parti chez son père. J'ai joué et j'ai perdu. Depuis samedi, je l'ai vu dix minutes et ce ne furent que dix longues... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 31 août 2011

A diablotin, diablotin et demi!

Il y a un diablotin dans ma voiture, moi j'vous l'dis! Il allume mes phares, les éteint, crame et recrame les ampoules, fait démarrer ma voiture, la fait caler quand faut pas, et met plein de trucs où faut pas quand faut pas. Il a allumé ma radio juste quand je discutais avec un charmant Monsieur de la gent policière, peu content de mes explications pourtant très lumineuses concernant le manque d'éclairage de la partie avant de mon véhicule. Bref, j'ai un compromis à trouver au plus vite avec lui (le diablotin, pas le... [Lire la suite]
Posté par acas à 18:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 30 août 2011

Au bonheur des yeux.

Aujourd'hui j'ai fait semblant. Répondre aux rires, jouer à sourire, ne pas tourner les yeux. Mais j'avais envie d'autre chose. Le manque se fait lourd: je n'ai pas vu mes enfants depuis samedi. Je sais que demain sera lutte et tensions et je me demande parfois s'il ne vaudrait pas mieux éviter que poursuivre.  Et puis, j'ai la scoumoune: Pare-brise cassé, phares éteints et un garagiste un peu agacé, ma place de parc devant ma maison systématiquement prise quand je rentre (et c'est la lutte à la culotte pour la récupérer),... [Lire la suite]
Posté par acas à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]