DownloadedFile

Frustration. Désillusions de mère qui se voile la face et qui croit qu'elle fait tout pour ses petits et qui se retrouve avec un nid dont la qualité ne suffit pas. Une fois de plus. Je me retrouve avec un fils-roi qui compare son existence avec celle des autres et qui ne voit que le matériel qui lui manque, ne cherchant pas à compter avec le reste. Expériences de son âge, naturelles, qui pourtant blessent mon coeur de mère naïve croyant apporter plus que le nécessaire et qui, tous comptes faits, ne fait que dire non, apparemment. Je voulais donner autre chose. Ils ne le voient pas cet autre chose pour lequel je travaille aussi si fort. Double sentiment de frustration. De trahison. 


Mais qu'elle aille se faire cuire un oeuf cette société de consommation à la con où l'Ipad devient indispensable même quand il y a déjà le pc et le portable, où la trottinette machin-chose ne suffit pas si l'on a pas en plus celle TRUC-machin-chose. 
Ma voiture est bientôt HS à 200'000 km et je dépense un fric fou en ostéo parce que je ne peux bientôt plus marcher. Entre mes heures au black et les autres, entre les économies sur le café et celles sur les repas de midi, entre les bons d'essence et ceux de la commune, la pension alimentaire qu'on a suspendue parce que le Pôvre ne gagne pas assez pour la payer sans bosser, les légumes à bas prix chez le primeur, la chasse aux actions dans les grandes surfaces, la suppression du subside de l'assurance-maladie parce que je gagne 100.- de trop sur le barème n° 14 ter alinéa 17, j'arrive juste à payer mes factures au second rappel. Alors le dernier Ipad, je n'en rêve même pas en noir et blanc.....  Pourtant, on mange bien chaque jour. Ils ont des vêtements sympas, des chaussures à la mode, des activités régulières, des mac do de temps en temps, des sorties même, des cadeaux conséquents aux anniv' et à Noël et moi dans tout ça? Je crache sur mes envies, pour les leurs. 

Et il me dit:" Tu ne peux pas dire que je me plains, mes copains y'z ont plus que moi, quand on voit. Tu dis que j'ai tout, c'est pas vrai. "  

Et moi j'entends :parce que tout donner n'est pas vraiment suffire.