vendredi 18 mai 2012

gris

J'apprends que la mauvaise foi est porteuse de haine encore plus que la haine elle-même parce qu'elle est sous-jacente à la vérité. Je me sens comme si j'allais mourir parce que harcelée toute la journée et contrainte à être tournée vers ce que je ne peux pas faire. La lutte est intestine et je me bats en même temps que contre autrui contre moi-même et ma ligne de conduite. La bataille est rude et si je la gagne, les blessures saignent de tout leur saoul de ma sève essentielle. Je me fatigue et c'est au moins cela qu'il gagne.  ... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 18 mai 2012

le chat et la souris

Avez-vous déjà ressenti ce sentiment éperdu, viscéral et terriblement destabilisant d'être accusé à tort? Ou que l'on ne vous croie pas alors que dites quelque chose de juste, vrai et authentique? Je vis cela actuellement... On projette sur moi des exactions que je ne commets pas, qui sont pleines de bassesse et de perversité et qui ne correspondent tellement pas à qui je suis. De plus, je travaille en sous-marin pour éviter à la personne qui m'accuse d'autres ennuis et elle me torture au quotidien.  Je dois prouver ma bonne foi... [Lire la suite]
Posté par acas à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 mai 2012

amertumes

Que Dieu me pardonne, mais il y a des blessures qui mettent du temps à cicatriser et qui laissent des traces si fortes qu'on ne regarde plus passer les cortèges de mariage avec le même nuage au fond des yeux. Il en est ainsi pour la Fête des mères. Oh loin de moi l'idée de la diaboliser, mais elle me laisse un goût si amer que les larmes aux cadeaux de mes chérubins n'arrivent pas à ôter cette poussière malfaisante.  Il fut un temps où les fêtes des mères se résumaient pour moi à la disparition pure et simple de ma progéniture... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 17 mai 2012

baguette et cercle magiques

On dit qu'on reproduit immuablement dans sa vie les mêmes erreurs, les mêmes clichés, les mêmes retours en arrière alors qu'on croit avancer. Cerise sur le gâteau: on ne s'en rendrait pas compte ou trop tard. Bien. J'analyse cela en me demandant si certains s'abonnent au malheur et d'autres à la joie de l'existence.... Imaginons une femme qui se sort d'une vie commune avec un homme qui la bat et qui retombe amoureuse du même genre d'homme. Quelle volonté lui faudra-t-elle pour se sortir à nouveau de cette histoire et surtout pour en... [Lire la suite]
Posté par acas à 08:46 - Commentaires [7] - Permalien [#]
mardi 15 mai 2012

pervers narcissique

Je regardais du fond de mon canapé, l'oeil distrait une émission qu'on a tous vu une fois: "Toute une histoire" dont le sujet ne me concernait qu'à moitié. Bof. Jusqu'au moment de CE questionnaire: Je vous le livre:  En bordeau les questions, en bleu clair mes réponses.   1. il culpabilise les autres oui 2. il reporte sa responsabilité sur les autres  oui3. il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments, ses opinions  oui4.  il répond très souvent de façon floue oui  5.... [Lire la suite]
Posté par acas à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 4 mai 2012

dormir et oublier

Depuis quelques jours, je fais un voyage étonnant. Arrêtée pour des raisons de santé, j'ai le temps de penser puisque je ne peux rien faire, terrassée par les douleurs qui immobilisent mon corps et la partie de mon cerveau que j'utilise pour mes prépas. J'ai passé des heures à dormir, refuge bienveillant où la souffrance se fraie malgré tout un chemin donnant à mes rêves des couleurs insoupçonnées et insondables. Le temps de la mouche tsé-tsé s'étant estompé, j'ai passé par celui de la voracité téléphage et cinéphile qui abrutit... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 22 avril 2012

synonymes

La vie se remplit soudain de vies et de joies, le monde s'habille d'étoiles. C'est une fleur qui s'ouvre à  mes yeux et qui soudain fleurit au coeur de la boue. C'est un soleil qui m'éblouit et brûle mon âme de sa chaleur d'amour. Mes bras s'ouvrent et accueillent le recul de l'élan jeté du bas de l'escalier et mon coeur tressaille au cri de joie. Oubliées les heures froides de l'absence où mon coeur ne sentait plus les effluves de l'enfance. Oublié le froid de la maison vide. Voici que crient à nouveau les murs et que vibrent... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 21 avril 2012

une main

Le cri primal de la haine est salvateur mais ne laisse cette fois qu'un goût amer. Je reçois ce matin tant de haine en retour. Envoyer de l'amour m'amènerait-il de la douceur alentour? Je ne sais pas, j'ai pourtant essayé. Déjouer les pièges me semble encore difficile mais désormais possible. Je reste pourtant irrespirable de tant de souffles coupés aux mensonges et aux trahisons. Le coeur battant d'oser enfin dire non. Mais anéantie et sans volonté face au quotidien. Comme lorsque l'on vide une maison, on s'interroge si on y... [Lire la suite]
Posté par acas à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 20 avril 2012

Cambronne

                                                        MMMMMEEEEEEEEEEEEEEERRRRRRRRRRRRDDDDDDDDDDEEEEEEEEEEUUUUUUUUUHHHHH!!!!!! Adieu indulgence et bienveillances hypocrites condescemment jetées en pâture à un pourceau menteur et tricheur sans morale. Adieu effrois qui réchauffaient mes angoisses au fil des crises de langue de bois. Adieu. Le mot de Cambronne te va si... [Lire la suite]
Posté par acas à 18:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 18 avril 2012

qu'il me soit donné

J'ai réuni les papiers..... Ca y est le processus est lancé. Il me semblait que devoir réunir ces papiers allait me prendre une vie et que j'en avais deux de retard. J'ai mis deux heures et j'avais un ange sur mon épaule. MERCI. Quant au temps, objectivement, je n'ai qu'un mois et demi de retard après ces deux ans de sommeil obligatoire. Malgré le soulagement que je ressens, je me sens en deuil. Inconsciemment. Et un blues tenace ne me quitte plus. J'ai réuni les papiers. Ce matin, à la poste, ils ont quitté mes mains et je ne... [Lire la suite]
Posté par acas à 08:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]