lundi 10 janvier 2011

plénitudes du dernier jour

Finalement ce matin, j'ai amené mon fils à l'école. Je suis entrée dans cette ruche bourdonnante d'odeurs de craie et de pâte à modeler, de linoléum et de gouache et je me suis laissée prendre comme à chaque fois. Mon coeur a battu au rythme de leur plume sur leur cahier et de leur doigt qui se levait. Dieu que j'aime ce métier.... Certains tiraient déjà la langue, appliqués sur leur agenda, d'autres frottaient encore leurs yeux engourdis du sommeil qui manquait encore. Ils ont levé leurs yeux sur l'étrangère qui envahissait leur... [Lire la suite]
Posté par acas à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 janvier 2011

déjà janvier

Le matin s'allume dans la brume. J'ai ouvert ma fenêtre. Le froid s'engouffre d'un coup et son odeur envahit ma chambre. Il faut reprendre. Il faut se remettre à la vie. L'an nouveau a pris ses quartiers et mon coeur est encore en décembre. Quelle drôle de fin d'année, toute tordue de chagrins et de quiproquos. Mais janvier est là, lui, inexorable. Ce n'est pas une vraie nostalgie, car je me réjouis du chant des oiseaux, mais une crainte de ce que me réserve demain. Ma foi imputrescible s'est un peu lassée. Toute cette ronde... [Lire la suite]
Posté par acas à 06:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 8 janvier 2011

le mieux pire que le bien

Bon. Lever à 40 C° et je ne suis pas au Baléares. Puis suite logique: douleur transcendante aux toilettes. (Désolée.... dans le glamour j'ai fait mieux.) Résolution N°1: je vais chez le médecin qui sera content de me voir ... depuis un an.... Me demande s'il se rappelle encore de mon nom. J'y vais, je fais pipi dans un gobelet (glamour n°2) et l'infirmière me demande après examen pourquoi je ne lui ai pas dit que j'avais mes règles. ..... JE NE LES AI PAS!!!!! Légère panique à bord quand elle blanchit et qu'elle ajoute:" Ha? Et bien... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 6 janvier 2011

flammes...

Changer le jour ou bien la nuit, voler la lune ou le soleil. Remplir le monde de ma plainte, remercier du lendemain. Enfin comprendre ce qui fit hier, tout donner pour construire demain. Ne plus confondre mes certitudes, juste surprendre sans rien pourfendre... Gestes infimes de mère si grave, gestes immenses mais si mal perçus. Tout donner, tant subir. Mais rester digne dans l'apprentissage devient le maître-mot qui guide chaque pas vers demain. Le vent fouette mon visage, mais il n'atteindra que ma peau. A quoi servirait donc... [Lire la suite]
Posté par acas à 20:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 5 janvier 2011

neuf mois pour comprendre

&q Il m'a fallu 9 mois. A peu près 270 jours pour comprendre. On ne peut pas dire que je sois rapide, n'est-ce pas? Et personne, pour une fois, personne ne m'avait prodigué de bons conseils. Personne ne m'avait avertie. L'évidence est tombée comme un couperet. Elle a explosé dans ma tête comme le Big Bang. Elle a pris sa place dans mon puzzle de chagrins en égratignant ses compagnes autour d'elle. Et en s'installant ainsi, elle a ouvert la porte à certaines réponses qui déshabillaient mon quotidien. Elle leur a permis d'entrer... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:21 - Commentaires [15] - Permalien [#]
mardi 4 janvier 2011

déjà demain un autre jour....

Ce soir il y a eu la conscience d'un ciel différent. L'heure n'était plus au bleu et au blanc, mais à la fraîcheur de la nuit. Pourtant les lampadaires éclairaient encore un ciel luisant de clarté. Je n'ai pas compris si ma vision était auréolée de lumière ou si c'était le ciel qui descendait vers moi. Les rues hébergeaient encore les derniers badauds avides de chaleur et de douceur qui hâtaient le pas vers leur chez-eux. J'ai conduit jusqu'à mon garage et le froid de mon chez-moi n'avait rien à voir avec un "Home sweet home".... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 2 janvier 2011

faudrait m'expliquer ...

... pourquoi c'est toujours quand vous êtes à la salle de bains que le téléphone sonne ou que l'un de vos chérubins hurle depuis l'appartement un "Aïe" qui ne laisse nullement présager de ses activités antérieures. Activités qui peuvent se classer dans la catégorie haute voltige sur les chaises de la salle à manger ou de préférence Kung fù sur la petite soeur. .... pourquoi c'est toujours quand vous avez décidé de faire le grand ménage (ou le petit) et de passer l'aspi dans les chambres (chez moi, c'est immanquablement le lundi, jour... [Lire la suite]
Posté par acas à 10:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 1 janvier 2011

je sais qu'on ne sait jamais.

Mais le temps court. Et il faut suivre. Dans dix ans, je me retournerai sur ses jouets posés sur une étagère. Je regretterai les photos que je n'aurai pas prises, les fous-rires que nous n'aurons pas eus, le temps perdu en futilités. Je pleurerai sur mes égoïsmes, sur ses haines, sur mes manquements. Mais je saurai. Je connaîtrai le prix de la chandelle. Enfin. Après tant de souffrances, de questions, de recherches et de doutes. Je suis sûre qu'alors, en le regardant, chaque battement de mon coeur me criera  combien j'ai eu... [Lire la suite]
Posté par acas à 12:27 - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 31 décembre 2010

sang pour cent

Comment se fait-il qu'un jour, face à un choix, on fasse l'un plutôt que l'autre? On pèse le pour et le contre, on réfléchit, on prend conseil et on décide. On a des critères de choix qui nous influencent. Puis un jour, au détour de sa vie, on se rend compte qu'on a fait une erreur. Que la direction qu'on a prise était la mauvaise. Il faut alors continuer vaille que vaille pour trouver le moyen d'emprunter le chemin de traverse qui fera saigner le moins possible. Loin de moi l'idée de dire que le choix que j'ai fait est une erreur.... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 31 décembre 2010

anniversaires

Une année. Une année de secrets, de décisions, de dérisions. C'est court un an. Cette année s'est envolée d'un bruissement d'ailes, en deux étapes: décembre la décision, l'assaut de la montagne et mars le vrai départ. Il aura toujours deux anniversaires: décembre et mars, le choix et l'aboutissement. Entre les deux, ce goût étrange de vivre deux vies à la fois. D'être dans les chaussures de quelqu'un d'autre. Cette sorte de mensonge perpétuel mais nécessaire à ma survie. A leur survie. A notre survie. Faire semblant, se torturer, se... [Lire la suite]
Posté par acas à 13:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]