samedi 11 mai 2013

Va dans ta chambre!

- Va dans ta chambre!  C'est avec ces mots-là que j'ai clos si définitivement (et injustement) la discussion avec mon grand. Il a eu l'outrecuidance de répondre: - Pourquoi toi, tu vas pas dans la tienne? J'ai hésité quelques secondes entre lui boucler les cheveux en anglaises, lui teindre le gros orteil du pied droit au henné ou lui faire des scarifications sur le lobe de l'oreille gauche. Je me suis juste drapée dans une dignité feinte, ai tendu un doigt outré vers la porte de sa chambre et ai dit d'un air que j'ai voulu... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 08:57 - Commentaires [8] - Permalien [#]

jeudi 9 mai 2013

y en a pas

Il se trouve que je considère que la rancoeur est une pourriture de l'âme. Mais il arrive que parfois dans l'existence que l'homme soit ainsi fait qu'il brûle malgré lui d'amertume, de fiel et d'écoeurement. On s'en remet. Toujours. Mais l'âme se blesse et au fil du temps, il me semble qu'elle devient moins .... élastique à la confiance..... Et la confiance conduit ma vie depuis longtemps. C'est elle qui permet à mon pas de se faire infini sur la route, c'est elle qui me fait oublier cette satanée fatigue chevillée à mon... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 20:17 - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 6 mai 2013

profs à tout faire....

Un reportage de la télé suisse sur notre métier.... Juste pour avoir une idée.... Comme ça... ici ou là:  http://www.rts.ch/emissions/temps-present/famille-jeunesse/1328019-profs-a-tout-faire.html   Précision: la vso est une voie secondaire à options. La voie la moins enviée puisque la plus décriée. Mais d'où émergent les plus purs diamants parfois.... Cette voie est amenée à disparaître dès cette année avec Harmos.... 
Posté par Anne Clostelli à 21:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 3 mai 2013

Les yeux de l'Autre

J'avais rendez-vous. Je ne la connaissais que de voix qu'elle avait peu vive mais claire et relativement sympathique. Mais je suis faite sans trop d'a priori et j'attendais sereine qu'elle arrive avec son mari. J'entendis leurs échanges dans l'escalier et je les accueillis à la porte où je dus masquer ma stupeur. Elle arriva vêtue d'un tee-shirt où l'on pouvait lire le résumé de ses 5 derniers repas et d'un pantalon de jogging qui avait dû connaître sa dernière lessive à la naissance de leur fille.  Nous prîmes place en bonne... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 15:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 26 avril 2013

Jonasz

Ils ont fermé les portes de la barque. Juste un piano et deux hommes sur scène. Ils ont fermé les portes et ces deux-là ont ouvert mon coeur. Transporté mon âme depuis mes pieds qui dansaient assis jusqu'à mon âme qui chantait au-dedans.     Ils ont fermé les portes et inondé de notes mes instants jusqu'à en oublier le temps. Du blues à en crever, du bleu à en chanter. Et les mots. Ceux qui frappent, qui brûlent et qui égratignent, qui mièlent la vie qui font se sentir exister jusqu'à en avoir mal. Et le plaisir de retrouver... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 00:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 24 avril 2013

Bien foutue!

"Maman, regarde, je m'ai cassé le nosss" "HEIN???? Quel os t'es-tu cassé?" "Celui de la langue....." "D'où?????" "De la lan-gue!" "Parce que tu as un os dans ta langue, toi?" "Oui! celui qui me permettait de toucher mon nez avec la langue."
Posté par Anne Clostelli à 16:14 - Commentaires [9] - Permalien [#]

mercredi 24 avril 2013

j'dis ça, j'dis rien!

En réponse à la question que je me posais au post précédent, je crois avoir trouvé la solution. Je me casse. Je finis l'année scolaire et je vais trouver autre chose à faire.  Car en vrai, je gagne des millions (au moins 150 balles de l'heure, H-Il) à rien foutre puisque que je suis la moitié de l'année en vacances et que le reste je ne fais rien à part regarder des mouflets dans le blanc des yeux étant donné que les parents font tout le boulot à ma place. Que  mon job consiste à reprendre le peu que j'ai fait l'année... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 09:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 24 avril 2013

J'ai une question:

Quand on ne fait que travailler, on meurt..... J'ai lu cela sur le blog de Rubynessa. Cela m'a ouvert les yeux.... Elle a trop raison!  L'a fallu que je le lise pour que je prenne conscience que si je m'étiole c'est peut-être parce que ma vie n'est que travail. La semaine, le week end, le soir et les vacances.... (OUI! JE SAIS, j'ai mille ans de vacances par année, je n'ai qu'à la fermer!)  Je rentre, je m'occupe des lulus, je bosse, je dors (mal) et tout recommence. Si je veux sortir, je paie la baby-sitter  15.-... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 08:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 23 avril 2013

vive la buée....

Ils ont fermé la route qui relie mon village à la civilisation. Ils ont mis en place une déviation qui passe par ailleurs et qui ralonge mon heure et quart de route de 20 minutes. J'ai donc pris le chemin des chevreuils à travers champs et forêts et villages alentours l'oeil torve et l'âme grognonne. Vingt minutes rongntudju! Vingt minutes! Mais la buée qui obstruait mon pare-brise m'a obligée à ouvrir la fenêtre.... et bien m'en a pris..... J'ai vu le ciel se lever derrière les sapins, j'ai vu le monde reprendre vie, la rosée... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 07:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 22 avril 2013

Mea culpa, mea culpa, mea maxima....

Je reste interloquée par les différences de parcours entre les êtres humains. On peut soudain ne plus se retrouver dans ceux à qui on croyait être liés à la vie à la mort, au travers d'histoires communes, de sentiments semblables et d'un passé vécu côte à côte... Puis l'un prend une route différente, ou les deux changent de cap et les navires vont mouiller dans deux ports si éloignés que même les bouteilles à la mer sont vaines. C'est une souffrance pour moi de vivre cela. De me dire que j'en suis peut-être coupable, que je me... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 21:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]