jeudi 8 octobre 2009

Je n'imaginais pas que la souffrance morale puisse être aussi difficile à supporter. Je pensais avoir ma dose de souffrances physiques nécessaire à supporter celles morales. Ben non. Faut croire que non. Je vais crever. Je vous jure. J'ai mal à en crever. Juste envie de pleurer tout le temps, juste le coeur qui bat à l'envers. Je n'ai plus rien. Ni tolérance, ni sourires, ni gentillesse, ni moi. Je suis perdue. Je me cherche à travers un brouillard épais et je tourne en rond. Il y a, certes,  de temps en temps la lueur d'une... [Lire la suite]
Posté par acas à 18:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 5 octobre 2009

points cardinaux

Tu n'as pas démenti quand je t'ai dit:"Excuse-moi, je suis à l'Ouest"... Nous en avons ri. Mais rétrospectivement cela me fait peur. Comment puis-je être aussi faible mentalement pour me sentir aussi décalée en si peu de temps? Vous n'allez pas affirmer que c'est mon demi 1.5 de Lexo qui me pète à ce point: mon message précédent est bourré de fautes d'hautograffe et de francet, je me répète, je fais des gags sans faire exprès, genre, pour regarder ma télé, je dois me mettre cinq ou six coussins dans le dos.... (sincoucicoussin......),... [Lire la suite]
Posté par acas à 23:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 4 octobre 2009

manip

Et il faudra m'expliquer un truc. Pourquoi j'ai toujours le dessous lors de nos disputes..... Je ne pense pas avoir systématiquement tort. Tout au moins quand je parle de mes sentiments. En vrai, qui d'autre que moi peut connaître mes ressentis? Il a toujours les arguments forts  et moi ceux qui ne valent rien. J'aimerais avoir un coach dans l'oreillette qui me dirait quoi répondre. Je n'y arrive systématiquement pas. L'autre jour, il m'a dit sur un ton condescendant que je devais aller me faire soigner parce que je développais... [Lire la suite]
Posté par acas à 15:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 29 septembre 2009

La première épine fut plantée par Mme Mère. La femme de Monsieur Père, les parents de mon époux. Cela faisait un moment qu'elle jouait et qu'elle perdait. Une anecdote "rigolote": ma belle soeur m'a dit, devant l'administration  où l'on se mariait:"C'est toi qui prend le relais maintenant, moi elle va me laisser en paix". Sympa la mise en garde! Je ne comprenais pas bien. Je pensais encore qu'avec de la gentillesse et de l'amour on pouvait soulever les montagnes. Mais quand notre fils est né  elle l'a voulu. Pour elle.... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 septembre 2009

J'ai des soucis de maitrise...... Voici un com que j'ai reçu.....   "Un blog aux vertus de défouloir? En tout cas on sent qu'écrire te permet de donner consistance à tes pensées, de pouvoir enfin lâcher ce qui a été longtemps passé sous silence. Bonne continuation à toi battante." Merci.... je m'accroche au quotidien..... Meilleures pensées
Posté par acas à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 28 septembre 2009

En vrai j'ai vécu des années de privations. Combien de fois suis-je allée faire des courses en comptant chaque sous à dépenser, privant mon fils d'une petite voiture et moi du Karac qui me faisait tellement envie. Mais nous avions l'amour. La hargne de s'en sortir. Travailler toujours plus, toujours mieux. J'ai fait des veilles dans un EMS pour être la journée avec mon fils. J'ai cumulé les jobs. J'ai donné des cours privés en tentant vaille que vaille de ne pas trop payer de déplacements, j'ai mis des habits donnés, j'ai acheté... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 septembre 2009

Je me rappelle de ce jour comme d'un mélange de bonheurs (j'étais entourée des gens que j'aimais) et de croyances. Car, quand j'y repense, le seul qui m'ait dit que j'étais belle, c'était le témoin de mon futur époux qui, soit dit en passant, est toujours l'un de mes amis. (Oli, si tu nous r'gardes...).   Il m'en reste une sorte de brouillard où je percevais déjà la haine de ma belle-mère et l'infinie différence qui régnait entre mon mari et moi. J'aurais voulu une église, un pasteur, l'amour autour de moi. Je n'ai rien eu... [Lire la suite]
Posté par acas à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 septembre 2009

Anamnèse

Le 9 Avril de l'an de grâce 1999 fut le début d'une vie à deux partagée. Un beau jour, déjà marqué par des chagrins. Pourtant je me crus alors suffisamment forte pour déjouer pièges tendus et attrapes nigaude. C'était fort présumer de mes capacités. Je me retrouve dix ans plus tard, le coeur passant du bien cuit au saignant en un vol d'easy jet. 
Posté par acas à 20:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]