samedi 15 septembre 2012

time after time

  Le temps passe et moi aussi. L'école a recommencé... et moi aussi! La vie tourne et ma tête aussi. Les horaires, mes enfants, ceux des autres, les repas, les courses..... Chuis qu'une fille ben ordinaire. Et le temps coule entre mes doigts avec son lot d'interrogations dans tous les sens du terme. Demain arrive si vite que lorsque j'en prends conscience il est déjà passé avant-hier. L'automne arrive et mes tongs se rapprochent de leur armoire. Le 29 septembre, les abeilles vont recommencer. Faudra sortir le voile et... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 19:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 18 août 2012

Priviet Mosckva

J'ai retrouvé mes tasses dans mes placards, l'odeur de ma vie, la fraîcheur de mes draps, la quiétude de mon chez-moi et je m'autorise, rassérénée, à penser enfin à ces heures chaudes de soleil et de mer où tout n'a été que déluge de chagrins et de contrariétés. Je m'interdis de n'y voir que malheurs et peines et désespère à y retrouver du positif. Finalement, je me prends à sourire à Barcelone, ville merveilleuse quand on y conduit pas. Où les panneaux indicateurs sont faits pour les autochtones et oublient un peu que si la... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 12:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 18 août 2012

S'il me fallait mourir

Une chère amie me fait découvrir ces chansons..... Ecoutez au moins celle-là... Elle parle mieux qu'un long discours, d'une vie où les méandres font les hommes et les déroutes font les chemins pour le plaisir de l'existence.... ICI  
Posté par Anne Clostelli à 12:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 13 août 2012

dernières heures

Voici venu le temps des rires et des chants... celui du retour. Y a comme un bug à quelque part... je commence les nettoyages et les rangements et j'en suis fort aise. Je me sens comme une esclave toute désignée pour le service de sa majesté qui ne m'accorde même pas un mot en réponse à une question. J'ai le cœur au bleu et ne pense qu'à l'odeur de mon chez moi..... bientôt .....
Posté par Anne Clostelli à 11:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 11 août 2012

zut:je veux rentrer....

Se plaindre la bouche pleine et crier son désespoir depuis un pays inconnu:je veux rentrer! Avec au cœur la rage de ne savoir comment être une bonne mère capable de bien gérer les confits et de s en sortir haut la main. Je reste avec ma crainte de demain: quel conjoint sera mon fils en voyant l ado qu il ébauche ce matin et que suis-je moi, impuissante et misérable, pour l' aider et pour que ces jours de vacances qui tournent au pensum s' éclairent un tout petit peu....  
Posté par Anne Clostelli à 09:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 2 août 2012

la reine de la débrouille

Frustration. Désillusions de mère qui se voile la face et qui croit qu'elle fait tout pour ses petits et qui se retrouve avec un nid dont la qualité ne suffit pas. Une fois de plus. Je me retrouve avec un fils-roi qui compare son existence avec celle des autres et qui ne voit que le matériel qui lui manque, ne cherchant pas à compter avec le reste. Expériences de son âge, naturelles, qui pourtant blessent mon coeur de mère naïve croyant apporter plus que le nécessaire et qui, tous comptes faits, ne fait que dire non, apparemment. Je... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 00:49 - Commentaires [14] - Permalien [#]

dimanche 29 juillet 2012

ancora una volta....

ben oui.  Bon.. après faut voir. Y a des bouts moins.... disons.... distingués...... Bisous.
Posté par Anne Clostelli à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 29 juillet 2012

mi sa dire l'ora per favore?

Je vous mets en lien cet extrait d'un film italien avec Gigi Proietti, "le barzellette "que j'aime tant. Pour ceux qui ne comprennent pas l'italien, essayez quand même... c'est très "parlant"... et riez...  Ici.
Posté par Anne Clostelli à 00:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 21 juillet 2012

21 juillet....

    Ce matin m'a réveillée aux couleurs d'un anniversaire que je ne souhaiterai pas. Je sais qu'un courrier dérisoire me reviendrait tôt ou tard. Impossible d'entendre le son de ta voix au téléphone. Je n'ai pas de main à prendre et de regard où me plonger pour sourire toute cette affection qui a allumé mon existence. Il a fallu brûler les heures et les vivre comme si de rien n'était. Et quand finalement le soir arrive, poser enfin les yeux sur des photos troubles dont les couleurs se mélangent.  On fait... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 20:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 21 juillet 2012

c'est dit.

Le bonheur est chose légère, que toujours notre coeur poursuit, comme disait Jean-Villard Gilles. Il n'est rien qu'un oiseau merveilleux qui passe, ravissant mais jamais captif. Je ne peux, quant à moi, pas concevoir mon existence sans avoir vu passer cet oiseau-là et l'avoir suivi un instant du regard. Je reste persuadée que ma vie à moi va vers quelque chose qui comblera un de mes désirs, cette sérénité vers laquelle toute mon âme tend.  Pourtant, en discutant avec quelques-unes, j'ai oscillé entre plusieurs questionnements... [Lire la suite]
Posté par Anne Clostelli à 17:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]