lundi 25 juin 2012

si je perds mes enfants, ils me perdront tout-à-fait.
Posté par acas à 21:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 18 juin 2012

Carpe diem.

Le matin se lèvera demain sur une autre journée que tu ne saliras pas. Parce que le tranchant de ton couteau qui a glissé sur ma peau nue ce soir, demain, ne rencontrera que le froid du sang séché. De celui qui guérit la blessure. J'ai crevé sous ton mensonge, perdu mon âme à travers les méandres de ma raison, cherché un sens à mon pas à travers mon quotidien, cherché un sens à ton pas à travers mon  existence. Mais la souffrance, plus elle atteint les abysses de la douleur consciente, plus elle laisse des... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 17 juin 2012

Certains ont les deux mauvaises.

La croyance que rien ne change provient soit d'une mauvaise vue, soit d'une mauvaise foi. La première se corrige, la deuxième se combat.   Nietzche
Posté par acas à 22:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 13 juin 2012

La vérité si je mens

La vérité. Croire en sa vérité, en celle des autres, et surtout que l'on croie en la vôtre.... Quel long chemin.... Le mien passe en ce moment par l'acceptation que l'on glisse sur mes efforts de vérité, sur ma blancheur d'un temps, sur mes chemins vers le vrai et sur ma route pour marcher dans la ligne que je me suis tracée. Certains la salissent, la vomissent et d'autres s'y laissent prendre. Je pars alors à la découverte de moi-même. De qui j'étais, de qui je suis, de qui je serai demain conséquemment. La route est longue, les... [Lire la suite]
Posté par acas à 20:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 3 juin 2012

Bof

Bien sûr, clairement qu'ils ont raison. Naturellement que c'est moi qui ai tort. Suis-je bête, enfin. Ils sont dans ces grandes maisons pleines de sciences, pouvoir, de connaissances, de gens qui bien bas se prosternent devant leur savoir. Et ils se gargarisent de phrases et de mots tournés que je ne comprends parfois même plus. Et quand certains d'entre eux condescendent à bien vouloir dispenser un peu de leur bagage, ils vous font bien sentir, pour certains d'entre eux, tout l'ampleur de votre petitesse. D'autres viennent et... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:31 - Commentaires [6] - Permalien [#]
dimanche 20 mai 2012

Rage et souffrances

Je n'imaginais pas un jour comprendre aussi bien les personnes qui souffrent de dépression. Cette souffrance dont on regarde les malades parfois avec fort peu de compréhension, m'apparaît soudain comme tout-à-fait voisine et abordable. Comme il est facile de se laisser aller à disparaître dans un brouillard de malaise si dense qu'il vous empêche d'exister autrement qu'au centre de votre déchirement. Impossible alors de penser, de faire, de réfléchir avec une autre lumière que celle-là. Elle vit au sein de votre plexus, de votre... [Lire la suite]
Posté par acas à 21:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 20 mai 2012

A l'oeil

Ca y est v'la autre chose. J'ai un truc à l'oeil. Hon hon, c'est pas qu'il est gratuit! C'est que j'ai juste l'air d'un boxeur javanais qui a pris un méchant coup dans la tronche! Bon. Conjonctivite quoi. Mais je voulais le partager avec mes gentils petits lecteurs parce que dans mon bouquin de métamédecine-chaque symptôme est un message (vous y croyez ou pas je m'en bats l'oeil) , on dit:  "Il peut s'agir de tristesse  mêlée à un sentiment d'impuissance  de voir l'un de nos proches souffrir et de ne pas pouvoir ou... [Lire la suite]
Posté par acas à 17:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 19 mai 2012

Entendre, c'est mourir un peu?

Je reçois un appel de haine ce soir. Il est tard, les enfants dorment, la sonnerie tranche le silence de ma lecture tranquille au douillet de ma couette. Confiante, je ne regarde pas le numéro et j'entends un "c'est moi" connu et incongru à cette heure. Les mots s'impriment alors autour de mon coeur. Les mots et la haine qu'ils transportent. J'en écoute une partie. Je raccroche. Et le téléphone sonnera mille fois jusqu'à ce que par peur de réveiller les enfants, je décroche à nouveau, torturée de ne pas avoir le temps de rendre... [Lire la suite]
Posté par acas à 22:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 19 mai 2012

aveux

Pour une fois, je l'avoue, je vais mal. Je me sens mal. Il prend en otage mes enfants, détaillant en long et en large la procédure à notre fils. Je vois mon Grand se détruire et moi je ne sais pas quoi faire pour bien faire. Il veut voir son père, mais il saigne à chaque fois. Je ne sais plus. Je ne peux plus. Je cherche de l'aide mais bizarrement les portes se ferment les unes après les autres. J'en déduis que là n'est pas ma route. Alors, je dois faire quoi? Crever à petits feux? Chercher ailleurs? Je suis mal à ne plus rien faire... [Lire la suite]
Posté par acas à 19:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 18 mai 2012

cours

Cours malgré les fautes d'orthographe..... J'ai répondu oui à 70 % des questions.....
Posté par acas à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]