Tombe la lune au fil des mots

samedi 12 mai 2018

Bye !

images

Salut l'ami!

Combien j'ai été stupide d'ignorer ton existence pendant ces presque 50 ans! Au début, j'avais des excuses, mais au fil des années, j'aurais pu ... J'aurais dû... 

A 15 ans, j'ai cru que je savais, mais je me laissais porter par l'existence et mon intransigeance; et je ne pensais pas vraiment à toi. De temps en temps seulement au rythme des lunes. 

A 20 ans, je te connaissais un peu mieux, mais surtout j'avais la crainte du demain, du faux-pas, des dehors arrondis d'une maladresse. A cause de toi. 

A 30 ans, j'ai espéré. Régulièrement, jusqu'au jour où tu as rempli mon existence. Quels jolis cadeaux tu m'as faits alors! Quelles belles amours tu m'as fait vivre! 

A 40 ans, j'ai souffert sous le joug de tes rythmes et de tes débordements. Des mois qui s'enfilaient les uns aux autres sans but et sans raison. 

Et puis là.... La rupture.  Nous devons nous quitter... Le déferlement de ton désaccord nuit à mon existence même. 

Et voilà que mon merci, vibrant et sincère, sera la musique de tes funérailles, pas des miennes.

Mais tu m'as donné les soleils de ma vie.... 

 

Posté par Anne Clostelli à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


lundi 16 avril 2018

Vive la technologie

J'allais sortir de l'autoroute quand (Damned! ) je me suis aperçue que j'avais oublié les bons.... Argh! Sans bon, pas d'examens. Sans examens pas de résultats, sans résultats bonjour l'angoisse.... 

J'appelle ma fille que je dérange en train de se préparer pour l'école. Elle trouve les bons, fait une photo et hop. Tout va bien.... enfin.... mieux.....

Je trouve le parking. Puis je cherche la caisse du parking... Heu..... y en a pas! Pouvais la chercher longtemps.... Le parking est gratuit! On croit rêver.... Quand on sait qu'au Chuv, c'est presque 10 balles de l'heure..... 

Donc:

Bons: Check

Place de parc: Check

Sortir de la voiture (Oui. On en est là!) : Check

Trouver la porte d'entrée: Check

Lire les panneaux: Check

Comprendre les panneaux: .........

Ca veut dire quoi "connexion"?..... Y a un étage "connexion" au sous-sol.... sont courageux..... Ca passe jamais au sous-sol.... ;-) 

Réception: haaaaa. Voilà.... J'arrive devant un desk blanc, sublime, brillant et lisse avec un jeune homme derrière. Noir, brillant, sublimement beau et sympathique. Je ne vois que lui. Je lui explique où je vais et où je ne sais pas aller. Et alors, là, je tombe des nues! Il sort de sa boîte, me fait signe de me diriger vers l'ascenseur, passe derrière moi et ... M'ACCOMPAGNE! .... Oui! Z'avez lu avec vos yeux. Il m'emmène.... Du coup, c'est drôôôôlement plus facile pour y arriver.... Poudiou avec ce dédale de couloirs, sans lui, je tournerais encore. 

Deuxième réception. Une jeune femme, adorable, souriante, aidante, bienveillante m'accueille gentiment.... Mais c'est un nid? Comment c'est possible...... J'arrive enfin à destination .....

                                                                          ...... à l'étage.... "Connexion" .... c'est donc cela.......

Et là farandole: je me déshabille, on vient me chercher, je passe le truc, on me ramène, je me rhabille. Je n'attends pas.  On vient me chercher.  On m'emmène. Je me déshabille, on vient me chercher, je passe le truc, on me ramène, je me rhabille. Je n'attends pas. Je me déshabille, on vient me chercher, je passe le truc, on me ramène, je me rhabille. Je n'attends pas. Etc. 

Tous sont souriants, c'est la même dame qui me conduit dans le dédale de couloirs. Et cerise sur le gâteau, arrive le toubib. Il ressemble à Ghika de "plus belle la vie"....  Même froideur, même sourire.... Mais super pro et il s'adoucit au fil des mots....

Bref.... je ressors sonnée, je retrouve ma voiture et je rentre....

Si je compare avec d'autres fois, ailleurs, ben.... tous ces sourires, cette politesse, ce soin, ça laisse songeur.... geuse en l'occurence....

 

Posté par Anne Clostelli à 14:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 14 avril 2018

Les Témoins de Genova

Drrring dong !

J'ouvre la porte avec une tête à faire peur. Migraine de derrière les fagots. 

- Bonjour! Mon ami Pierre et moi venons vous parler de la Vie de Notre Seigneur.....
- Heu.... Merci.... Je suis malade, je vais retourner me coucher. 
 -Mais pouvons-nous vous dire que vous pouvez trouver du soutien dans.....
 -En ce moment mon seul soutien, voyez-vous, ce sont mon canapé et la bassine bleue.

                                                                   (elle est vraiment bleue) 

 - Mais.....

Je vous passe les 5 ou 6 looooooongs échanges suivants.

Et c'est là.... que la nausée puissante, impromptue et incontrôlable est arrivée......

Z'ont juste eu le temps d'enlever leurs pieds. 
                                                                  .... puisque je vous dis que je suis malade !!!!!!

Posté par Anne Clostelli à 21:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 12 avril 2018

Caféééééééééé

 J'ai retrouvé ça..... Le lire m'a fait sourire.....  Février 2014

images-2

Ce  matin 7:01: 

Maaaaaaammmmmmmmmmmaaaaaaaaaaaannnnnnn! Y neige!

Un pyjama rose avec une petite fille dedans déboule comme un bolide dans mon univers  de calme pré-grasse-mat'.

Ben c'est qu'on est un peu encore en hiver.....  .

Je réponds à la petite fille pyjamatée depuis sous le coin gauche avant de mon duvet douillet et chaud de ma nuit. J'ai mal au crâne. Sensation exacerbée quand je vois l'heure au réveil:7:03.

Maaaaaaaaammmmmmmmmaaaaaaaaannnnnn! Ch'peux aller dehors, dis ch'peux aller dehorrrrrrrs? Dis, M'man, ch'peux?

Heu.....

Mais heu!!!!! Y neige!!!!!Ch'peux aller dehors, dis!!!!!

Deux secondes, je me réveille.

Je tente d'émerger et ne pense qu'au café salvateur... qui lui se marre et se dit que je ne l'aurai pas de  sitôt. 7:04

Elle est où ta combi?

Sais pas.... Je l'ai enlevée quand on est allés au bob.

Donc elle sèche. Enfin... elle est sèche....  Et c'est parti pour 5 minutes d'arnachements divers et d'hiver sans être caféinée. Les 3 milimètres de neige attendent ma fille. Les deux se retrouvent ravies et je pense plus fort à mon café. Je sors la tasse, allume la machine et attends pensive devant le clignotant vert qui doit devenir rouge. 7:10

Maaaaaammmmmmmmmmmaaaaaaaaaannnnnn! J'dois faire pipi!!!!!!!

Ceux qui connaissent la joie des combis et celle tout aussi gracieuse des enfants, savent exactement le sentiment qui m'étreint à cet instant précis. Bottes, gants, combi se retrouvent pêle-mêle dans l'entrée et ma puce se précipite aux toilettes. Je tire mon café. (on progresse). Tasse à la main, je me dirige vers le canapé où la télé s'allume au moment où je m'assieds. Ma fille est derrière moi et s'installe dans le canapé.

Il est 7:14. 

Mais tu vas plus dehors?

Non. Y neige plus.

Mais....... Heu!!!!!!!!

et c'est mon café qui se marre... à 7:15....

 

Posté par Anne Clostelli à 08:55 - Commentaires [10] - Permalien [#]

mercredi 11 avril 2018

Le cycle de la vie.

 

Unknown

D'abord il y a le regard. Le brun des yeux, la profondeur. Les cils qui battent la chamade.

Puis il y a le sourire. Les lèvres auxquelles on s'accroche du regard pour mieux suivre. La mèche qui palpite au rythme des papillons qui passent. Le mouvement de tête pour calmer la bataille.  Le visage qui s'incline enfin, à l'écoute du monde. 

Le velours des joues de l'enfance s'est effacé devant la soie de l'adolescence. Les fards embellissent maladroitement la métamorphose de l'enfant devenue jeune femme. 

Elle virevolte de joie, encore petite fille devant sa joie. Et s'arrête brusquement, stupéfaite de sa folie. Parfois les larmes perlent, sans à-coup, lisses et misérables, témoins de ses révoltes intérieures.

Ma fille. Ma jolie petite fille à jamais. Grandie à travers les tempêtes, heureuse malgré ses larmes et si porteuse de lumière. Ma fille qui prétend. Qui exige. Qui sait. Qui connaît. Mais qui aime éperdûment, sans concession, de toute son âme avec l'intransigeance de ses jeunes années. 

Ma fille qui déborde mon âme à son premier sourire du matin, le pyjama à la dérive et encore ardente comme un petit pain de la chaleur de son lit. Ma fille qui fait chanter ma vie en même temps que ses notes, ma fille qui fait tressauter mon coeur à ses excès de joie.

Ma fille....quel joli mot. Ma fille....

Je te souhaite de savoir passer outre les pièges que te tendra ton existence.  De savoir fonder ta confiance sur tes beautés quelles qu'elles soient, au-delà des sourires faux et des infos sordides et frelatées. De savoir trouver celui pour qui brillera ton regard à jamais. De savoir  marcher seule face au vent quand il faudra essuyer les embruns. 

Je te souhaite une vie embellie par l'arrivée, un jour, de ta fille....

Posté par Anne Clostelli à 20:10 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


lundi 9 avril 2018

Pas à pas...

IMG_7741

Le silence....

Monde inaccessible, brûlant et si confortable. Monde cherché, fuit et puis retrouvé et reconnu enfin. Il m'en a fallu des cailloux et des chutes pour revenir. Il m'en a fallu des doutes et des peurs. 

Premier novembre 2014- 9 avril 2018.... Jours après jours, pas après pas, heures égrenées au fil des lunes qui tombent. Me voici à nouveau au fil des mots.

La vie a tourné ses pages et moi les miennes. Mon Grand a 17 ans et des pommes. Du haut de son presque double mètre, il touche les confins des mathématiques, tout en bienveillance et philosophie. La Petite aura 12 ans en septembre et ressemble à une fleur au printemps. Et moi, je renoue avec mes rêves. J'ai enfin loisir d'y penser autrement qu'en inaccessible espoir. 

Je reviens porter mes mots avec d'autres maux moins brûlants mais surtout, surtout avec le soleil qui brille dans mon âme. 

A bientôt donc.......

 

....

 

Posté par Anne Clostelli à 12:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

samedi 1 novembre 2014

Mais qu'y a-t-il dans ce carton?

IMG_2144

IMG_2145

IMG_2146

IMG_2147

Posté par Anne Clostelli à 12:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

IMG_2144

Posté par Anne Clostelli à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 23 octobre 2014

COUCOU!!!!!

Capture d’écran 2014-10-23 à 22

Hello à tous!

Quel silence n'est-ce pas? C'est à cause (en partie) de cela.... Une vraie aventure. Et puis une rentrée scolaire. Avec un CDI. Et un amoureux. Et de chouettes enfants. Et une histoire qui continue avec un divorce qui prendra 100 ans, mais qui me donnera 100 fois plus de forces.

Merci de votre fidélité. Je vais reviendre. Promis. N'entendez-vous pas les pas qui crissent dans les feuilles mortes? 

 

Posté par Anne Clostelli à 22:25 - Commentaires [8] - Permalien [#]

lundi 12 mai 2014

Inexorablement

 

 

Unknown-1

Les nouvelles s'attendent et n'arrivent pas. Alors, je vous en livre une partie, ensoleillée et brumeuse.

D'abord "tombe la lune" ou tout au moins une partie sera édité d'ici les vacances d'été. Fruit d'un gros travail accompagné, entre autres, par mon Zorro personnel et par d'autres, épars et bienveillants, ici et là, il devient l'exutoire papier après celui virtuel.

Puis, la vie m'a fait un joli cadeau: un pas qui m'accompagne et qui se rythme au mien, un regard qui adoucit et une main qui frôle mon épaule. Un sourire qui plisse les yeux et remplit le coeur de perles de rosée. Juste au tournant de mes rancoeurs envolées se cachait une autre route à suivre. Si quelques cailloux me font encore trébucher, je garde cette confiance infiniment douce qui chauffait déjà mon dedans quand hier, mon dehors chancelait.

Les virages se succèdent puisque l'enseignement n'est plus pour moi. Si j'accepte ce changement de cap, je ne peux m'empêcher de manquer déjà de ceux avec qui les heures se sont écoulées au quotidien pendant 3 ans. Je respire l'odeur des classes, j'écoute les cris des enfants, les sonneries des récrés et le goût même du café, infâme, de la salle des maîtres se grave au fond de mon coeur pour en garder un souvenir plein de tendresse au-delà des années à venir. J'irai ailleurs. J'irai. 

Je ne comprends pas tout.... J'avance sans voir bien loin devant moi, mais j'avance. 

Et toujours, encore, j'espère la force de continuer. Inexorablement.

 

 

 

Posté par Anne Clostelli à 20:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]